Exigences Énergétiques

Publié le 20/03/2021

De nouvelles exigences pour le diagnostic de performance énergétique

Depuis le 1er janvier 2021, le bailleur ne peut plus, en zone tendue, augmenter le loyer lors d'une nouvelle location ou d'un renouvellement de bail, si le seuil minimal de performance énergétique (331 kWh/m²/an) n'est pas respecté. 

A partir du 1er janvier 2022, pour tous les logements dont la consommation énergétique est supérieure à 331 kWh/m²/an, le DPE devra comprendre un audit énergétique avec des proprositions de travaux. 

A partir du 1er janvier 2023, un logement ne pourra être mis en location que si sa consommation énergétique est inférieure au seuil maximal de 450 kWh/m²/an. Cette limite définira le critère de permance énergétique d'un logement décent

A partir du 1er janvier 2024, des travaux seront obligatoires pour mettre en location un bien dont la consommation est supérieur à 331 kWh/m²/an. 

Le DPE devient un repère incontournable pour la gestion et la valeur de votre bien locatif. 

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous